Que se cache derrière le Torque ?

new-blue-feat

 

 

 

 

Le torque est un élément qui revient dans tous les tableaux comparatifs de shafts des principaux fabricants (Aldila, Grafalloy, Mitsubishi Rayon, …), et pour lequel beaucoup de golfeurs s’interrogent, par exemple : est il important lors d’un fitting ? Est il synonyme de qualité des composants ? Quel torque devrais je jouer ? Etc …

Le but de cet article est d’essayer, modestement, de faire la lumière sur cette notion qui est souvent discutée dans les forums de golfeurs.

Commençons déjà par définir le torque. Exprimé en degrés, il mesure la résistance d’un shaft à la torsion (« twisting » en anglais », ou effet de vrille) autour d’un axe.

Pour le mesurer, les fabricants utilisent donc une machine où le shaft est coincé dans un étau au niveau du « butt » (partie haute du grip) et où le « tip » (partie basse) va être soumis à une pression par un poids qui va le faire vriller. Plus le shaft va vriller au niveau du tip, et plus le torque sera élevé, la vrille étant mesurée en degrés.

Si tous les fabricants utilisent la même méthode de calcul, leurs machines sont parfois différentes . Ainsi, un torque mesuré à 3° chez un fabricant donnerait peut être 2,7° ou 3,5° chez un autre fabricant. Il n’y a, hélas, pas de mesure universelle pour le torque à ce jour et c ‘est la raison pour laquelle cette donnée doit être considérée avec précaution.

Voici une machine utilisée chez UST MAMIYA :

La plupart des clubmakers n’étant pas équipés de machine permettant la mesure du torque, ils s’en remettent donc aux données fournies par les fabricants. Espérons qu’un jour cette mesure soit homogénéisée afin de permettre de meilleurs comparatifs.

Quoi qu’il en soit, il est important de s’interroger sur cette mesure, surtout en ce qui concerne les shafts en graphite.

Pour les shafts aciers, le torque varie en effet assez peu, de 1,8° à 2,5° en règle générale, ce qui correspond à un torque faible, que l’on soit dans un extra stiff ou dans un flex pour femme.

Notez que Torque et flexibilité sont deux valeurs indépendantes. On peut tout à fait avoir un shaft souple et un torque faible.

Là où le torque devient intéressant, c’est pour le graphite, où l’on va trouver des torques allant de 1,5° jusqu’à 14° ! Les premiers shafts graphite des années 90 avaient du mal à descendre en dessous des 8°, mais avec les avancées technologiques de ces dernières années, on trouve désormais des shafts graphite avec des torque beaucoup plus faibles, la moyenne se situant autour des 4°.

En fait, ces avancées technologiques sont à rapprocher des têtes de bois, driver en tête, qui ont vu leur volume tripler en quelques années. Or, avec des volumes de 460cc, ces têtes de driver entrainent naturellement un effet de torsion plus grand sur le shaft pendant le downswing, d’où la nécessité d’avoir des torques plus bas pour stabiliser la tête à l’impact, et minimiser les frappes décentrées.

Plus le torque est bas, plus le shaft est de qualité ?

Lorsque j’ai commencé mon métier de clubmaker, j’ai eu la curiosité de contacter des usines de fabrication de shafts à Taiwan. Je suis remonté à la source, en quelque sorte ! Très vite, je me suis aperçu que plus le torque baissait, plus leurs tarifs augmentaient ! Ce n’est donc pas un mythe de dire qu’un shaft graphite de torque faible (entre 1;5° et 3,5) est un shaft fabriqué à partir de composants plus onéreux, ou nécessitant une fabrication plus poussée.

Cependant, tous les experts en shafts et les « grands clubfitters » (Tom Wishon, par exemple) s’accordent à dire qu’ un shaft de torque faible n’aura d’intérêt que pour des joueurs avec une vitesse de swing importante, et/ou un release tardif des poignets.

La conclusion est donc évidente et n’engage que moi dans cet article : si vous êtes un joueur à tempo lent et/ou release précoce, non seulement un shaft à torque faible (plus onéreux) ne vous sera d’aucune utilité, mais pire, il peut même vous faire perdre de la distance.

 Pourquoi ?

Il faut comprendre à nouveau ce qui se passe sur un shaft durant le swing.(Re)voyez à ce titre notre vidéo sur le moment d’inertie, partie 2, qui vous sera de grande utilité pour comprendre ce qui suit !

 Durant la phase de downswing, à la position 10/11 heures pour shématiser, un golfeur moyen va commencer le « load », c’est à dire la force exercée par les poignets sur le shaft vers le bas. Face à cette force, le shaft va se tordre, provoquant le « lag » : le shaft se courbe vers le sommet. Ce « load » va avoir pour incidence d’ouvrir la tête de club.

A 9 heures, pour un golfeur moyen, la phase de « load » atteint son maximum, l’acceleration du shaft diminue et la vitesse de la tête, pour conserver le moment cinétique (qui est une constante), va augmenter et passer DEVANT le shaft. Ainsi, le shaft va passer d’une position courbée vers l’arrière à une position courbée vers l’avant. Cette deuxième phase va avoir pour incidence de fermer la tête de club.

Enfin, parce que le centre de gravité de la tête n’est pas dans le même axe que le shaft, il va se produire un effet de « droop » où le shaft se tord vers le sol.

Il y a donc, pour résumer, deux types de torsion sur shaft : d’avant en arrière, et vers le sol.

Plus le torque sera faible, plus le shaft résistera à ces torsions, et moins la tête fera sa rotation (ouverte / fermée).

Pour un joueur moyen avec un relâchement précoce, un torque moyen voire élevé permettra :

  • un effet de « kick » à l’impact qui lui sera bénéfique
  • de refermer la tête plus vite

Autrement dit, un torque faible pour un joueur à swing lent risque non seulement de maintenir la tête dans une position ouverte à l’impact (entrainant un slice), mais aussi un manque de « kick » et donc de distance.

A l’inverse, un joueur au tempo agressif avec relâchement tardif bénéficiera d’un torque faible.

Des questions, des réactions ? Ecrivez-nous !

 

4 thoughts on “Que se cache derrière le Torque ?”

  1. Bonjour,
    Pouvez vous me dire si entre un shaft de driver regular 58g torque 4.80 et un shaft stiff 60g torque 4.70 si ily a une grande difference?
    Je pense faire l’aquisition d’une serie honma g1x et je suis 11.5 d’index.
    Merci pour votre avis .Cordialement.P Odier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *