Daniel M., 64 ans

Je viens d’atteindre mes 64 ans et je joue entre 15 et 20 d’index en ayant débuté peu avant la soixantaine et après 35 ans de tennis.

J’ai un swing plutôt lent et je suis confronté à des asiatiques sportifs sur les practices d’Asie du sud-est où je passe ma retraite.

Ces gens là, même a index élevé et y compris les débutants, ont une facilité incroyable pour pitcher à plus de 200 yard à chacun de leur drive.

Les quelques européens que nous sommes sont stupéfaits.

Après avoir constaté que je ne pourrais plus gagner en distance par des modifications de swing, j’ai joué la carte du matériel sur mesure en venant voir Arnaud Maurin à mon retour en France.

Mes objectifs étaient simples : gagner en distance par tous les moyens.

Il n’y avait rien d’affectif ni de subjectif dans ce besoin parfaitement mesurable.

Au cours de notre rencontre où il a évalué mon sac, ma morphologie et mon swing, Arnaud Maurin a su extraire l’essentiel nécessaire à mon besoin… et cela ne correspondait pas à l’idée que je m’en étais faite au cours de mes recherches sur Internet.

Son analyse terminée, il m’a proposé (entre autres) et à l’essai des fers WISHON 870 Ti  (alors que j’étais plutôt satisfait des miens de grande marque) et un bois 3 WISHON 949MC  en complément de mes hybrides.

Concernant mes fers de grande marque, je me disais que je n’avais pas besoin de gagner en longueur puisque « si on est trop court avec un fer, on peut toujours prendre celui au-dessus ».

Je ne cherchais à gagner qu’en distance totale afin de jouer au-delà de mon rescue de 18° et si possible, de mon driver pour atteindre davantage de greens en régulation.

Le fitting se fait avec le matériel d’Arnaud Maurin, sur un practice où on peut donc voir concrètement les résultats sur la trajectoire de sa balle tout en analysant ses propres sensations en plein air. On ne se décide donc qu’en parfaite connaissance de cause, sur les résultats de ses propres coups, avec le matériel d’essai et non sur les seuls chiffres d’un radar ou les conseils d’un commercial chargé d’améliorer le chiffre de sa marque.

 

Résultat : j’ai gagné 10 mètres avec le bois 3 ce qui pour moi était inespéré, mais j’ai surtout découvert le confort incomparable de fers sur lesquels j’ai tout de suite flashé alors que je n’étais aucunement intéressé au départ par le remplacement des miens.

Je me retrouve donc avec des fers :

  • Adaptés à ma taille (qui entrainent donc un swing plus naturel)
  • Adaptés à ma vitesse de swing (avec de vrais shaft senior et des clubs parfaitement équilibrés, tel que M. Maurin l’a décrit sur son site Facebook)
  • Avec un MOI constant incluant le Bois 3 (qui me procure les mêmes sensations quel que soit le club joué)
  • Ayant un COR supérieur à mes anciens fers
  • Une face de fer ultra-tolérante (qui augmente la confiance dès le stance)
  • Une progression de lofts de 4° garantie (alors mes écarts de loft et donc ma « progression » en distance d’un club à l’autre étaient erratiques)
  • Une absence de vibrations à l’impact (qui me donne du confort et de la confiance)
  • Une semelle large (qui minimise l’effet des grattes)
  • Des grips mid-size qui me sont mieux adaptés (alors que j’avais « de tout » dans mon sac)
  • Et cerise sur le gâteau, ces clubs satinés champagne sont très beaux et incroyablement agréables et doux au toucher.

Concernant le côté humain de notre rencontre, je peux dire que Arnaud Maurin est un monsieur très sérieux, très professionnel et très bien…

Il connait parfaitement son matériel et choisi les clubs à tester en fonction de la typologie du joueur.

Le discours est sobre et son expérience lui permet d’aller à l’essentiel.

Il profite des essais pour donner quelques conseils techniques basiques dont on a parfois besoin, englués que nous sommes dans nos habitudes de compensation de défauts par d’autres défauts (Il cherche notamment à aider à éviter les compensations artificielles telles que faces « en draw », stance « trafiqué », fermé , ouvert…) chaque fois que cela est possible.

Cela a été un moment très intéressant que de le voir partager mon objectif avec autant d’application sur le practice d’Ambès et finalement de l’atteindre de si belle manière.

Je recommande donc Arnaud Maurin / 33GolfLab les yeux fermés à tous ceux qui veulent aller plus loin dans l’amélioration de leurs performances.