Le Coefficient de Restitution (COR)

Le Coefficient de Restitution (COR)

La définition scientifique du COR est « la capacité d’un objet A à transférer de l’énergie à un autre objet B lors d’une collision entre les deux ».

D’un point de vue mathématique, le COR d’un objet est une valeur numérique comprise entre 0 et 1 ou « zéro » indiquerait une perte totale de transfert d’énergie entre les deux objets, et « un » le maximum de restitution possible.

Autant dire que ce terme s’applique parfaitement au golf, avec la collision entre une face de club et une balle !

Là où le débat s’anime davantage au sein de l’industrie du golf, c’est lorsque l’on comprend que ce COR est une variable importante de la distance que va parcourir la balle, et ce indépendamment de votre swing, vitesse de club, etc …

Il faudra ainsi attendre 1998 pour que l’USGA, voyant les pros atteindre des distances de plus en plus folles avec leur drivers, se décide à fixer la limite du COR d’une face de club à 0.830 (ou, dit autrement, 83% maximum de restitution d’énergie à la balle).

Ainsi, à partir des années 2000, l’USGA et le R&A feront un classement de têtes « conformes » et « non conformes », ces dernières ayant un COR supérieur à 0.830.

En ce début d’année 2014, 33GOLFLAB s’est penché sur cette notion et vous propose une petite réflexion sur le COR, non seulement des drivers, mais également des bois de parcours, hybrides et même les fers. On voit ainsi apparaître depuis quelque temps des hybrides et des fers utilisant des technologies nouvelles avec des COR supérieurs à la moyenne …

Read more…

This site is protected by wp-copyrightpro.com