Présentation de l'ES 14 / ERNEST Sports

Présentation de l’ES 14 / ERNEST Sports

es14-launch-monitor

Le radar ES14 utilise deux radars « doppler » capables de « tracker » la balle sur une grande distance.

Il a été présenté et fait la « une » lors du PGA Merchandise show début 2014 et validé par le célèbre coach Butch Harmon, qui l’utilise désormais avec ses joueurs.

ernest-sports-featured-demo-day-1000x750

harmon_woods

Après de multiples entretiens avec la firme ERNEST Sports basée à Atlanta, 33GOLFLAB a été le premier clubmaker de France à faire confiance à l’ES14 !

Ce radar dernière génération donne une donnée de club très importante (la vitesse de club) puis des données de balle permettant de mieux comprendre comment un club performe et le comparer à d’autres. Ces données sont la base d’un fitting cohérent, permettant de comparer des clubs (têtes, shafts, équilibre, poids, …) entre eux de façon scientifique et rigoureuse. A ce propos, il est capital d’utiliser des balles homogènes entre elles, fussent elles de practice, et c’est pourquoi nos fittings se passent désormais à Ambès (balles SRIXON).

Au delà de la fiabilité de ses données, les avantages de l’ES14 résident dans sa simplicité (pas besoin de prise électrique, une pile de 9 Volts suffit), sa maniabilité (transportable partout en extérieur) et surtout sa compatibilité avec un smartphone ou tablette Apple ou Android, avec un feedback immédiat (les données sont ensuite transférées au joueur via email).

Cet article a pour but de vous expliquer les données de l’ES14 et en quoi elles pourront vous permettre de comprendre vos clubs actuels et les comparer à d’autres. Et, au risque de nous répéter (nous en avions parlé lors d’un précédent article) faites vos fitting en extérieur, ces appareils sont optimisés pour cela, et non devant un filet à 3 mètres … avec l’avantage de voir en direct que la machine ne « ment pas » !

smartphone-screens-es14

> club speed : vitesse du club à l’impact, exprimé en miles par heure (mph).

C’est un des paramètres clés de la distance.

Règle de base : 1Mph supplémentaire = 2 mètres de carry en plus.

Toutes les études menées en amont par TRACKMAN on montré qu’ il doit y avoir 2mph d’écart entre chaque fer (voir ici les « Tour average » du PGA : PW à 83mph, fer 9 à 85mph, et ainsi de suite).

> ball speed : vitesse de la balle mesurée juste après l’impact. Critère clé de la distance de la balle. Exprimé en mph.

– moyenne des pros  (driver) : 167 mph

– moyenne des pros (fer 5) : 132 mph

– la clé principale de la vitesse de balle est la vitesse de swing, mais elle est aussi liée à la compression de balle sur la face, au loft dynamique (loft de la tête à l’impact), et enfin au COR (coef. de restitution de la face limité à 0.830 par l’USGA : voir notre article complet ici sur le COR).

> smash factor : le rapport entre vitesse de balle et vitesse de club. Indique la compression de la balle sur la face de club. Plus le loft est grand plus le smash factor diminue. Optimum atteint avec le driver à 1.5

Ce chiffre est donc très pertinent pour comparer des têtes différentes (bois, fers confondus) et leur « compression ».

> spin rate : taux de spin imparti à la balle. Exprimé en rpm (rotation de la balle sur elle même par minute).

  • plus le loft est grand, plus ce chiffre augmente : voir à nouveau les données PGA « Tour Average »

  • moyenne pros au driver = 2 686

  • moyenne pros au fer 5 = 5 361

  • le spin est le « fuel » qui fait tenir la balle en l’air. Donnée clé pour l’optimisation du driver : trop de spin et la balle retombe trop tôt et manque de roule, pas assez de spin et elle perd en portée !

  • Raison pour laquelle on dit que les très bons joueurs (à grande vitesse de club) doivent chercher un shaft (et une balle) qui minimise le spin au driver ; en revanche, les swings plus lents auront très souvent besoin de plus de spin pour augmenter leur carry !

> launch angle : angle de levée (lancement) de balle après l’impact. Exprimé en degrés.

– plus le loft est grand et plus l’angle augmente, passant de 11° en moyenne au driver à 24° au PW

– autre donnée clé de l’optimisation d’un driver : les plus longs frappeurs sont entre 12° et 14° de launch angle

> carry : portée de balle. Exprimé en mètres.

> total : distance effectuée en tenant compte de la roule ou du backspin (un total peut être inférieur au carry avec du backspin). Exprimé en mètres.

33GOLFLAB reste à votre disposition pour toute question !

ES14_1_TBC_PAGE

MATRIX shafts : une trilogie de premier choix !

matrix_shaftsPour un fabricant de shafts, proposer plusieurs modèles pour couvrir un grand nombre de profils de joueurs différents est un impératif pour la réussite, car cela signifie ensuite la possibilité de signer des contrats avec de grandes marques qui souhaiteront un choix large pour leurs clients. C’est ce qu’on fait avec le temps tous les grands comme Mitsubishi, Aldila, Grafalloy, et plus récemment, le japonais MATRIX.

Mais au fil des années certaines marques ont sorti tellement de modèles et de déclinaisons différentes que c’est devenu un vrai « casse tête », non seulement pour les golfeurs expérimentés, mais pour les marques, clubfitters et clubmakers.

Partant de ce constat, le japonais MATRIX a décidé fin 2012 de proposer une ligne clarifiée de 3 shafts complémentaires, triés par couleur et par lettre, et pouvant convenir à une grande majorité de joueurs pour leurs drivers et bois de parcours.

 Optimisés pour les drivers, ces 3 modèles sont tous « low spin », c’est à dire qu’ ils permettent de générer un maximum de roule à la balle, une partie importante sur le gain total en distance.

Read more…

This site is protected by wp-copyrightpro.com