La révolution

La révolution « STERLINGs » by Tom Wishon

An exclusive conversation with Tom WISHON on "single length" design and the STERLINGS

Cet article a pour vocation de vous présenter la nouvelle série baptisée STERLING, lancée en Avril par le célèbre designer Tom WISHON.

Pensée il y a trois ans, c’est une série de fers à longueur constante (tous les fers du 5 au SW, avec option d’un hybride sur le 5) dont l’objectif est de rendre le jeu plus simple pour beaucoup de golfeurs, de débutants à confirmés.

Le concept n’est en soi pas nouveau (voir mon long interview de Tom Wishon à la fin de cet article) puisqu’il avait été pensé dans les années 90, mais il n’avait jamais été aussi abouti qu’entre les main de Tom, qui aura donc passé près de trois ans à peaufiner tous les aspects d’une telle série.

Dit simplement, nous avons donc une série où chaque club aura le même poids global, même shaft, même flex, point de flexion, même « lie », même swingweight … seuls les lofts et centres de gravité des têtes varient afin de maintenir des écarts de distance et des trajectoires homogènes par rapport à une série « traditionnelle ».

Les STERLINGs peuvent être montés sur la taille d’un fer 8 (36.5 inches) ou fer 7 (37 inches), à la manière d’un Bryson Dechambeau, l’amateur américain qui s’est fait remarquer depuis deux ans sur le Tour Américain.

Le principal défi pour Tom a été le respect de l’étalonnage des distances. En effet, on se retrouve donc avec un fer 5 et 6 « rétrécis » et des fers 9, PW et SW « rallongés ». Pour pallier à ceci, Tom a utilisé sa technologie mise au point avec les 870Ti et les 771Csi de faces fines à COR maximum sur les fers 5 et 6 des STERLINGs pour éviter de perdre en distance, et utilisé un acier carbone très souple sur les petits fers pour éviter de frapper plus loin que des fers classiques.

Les bénéfices des STERLINGs sont essentiellement :

  • la plus grande facilité de frapper des longs fers
  • la plus grande probabilité de centrage de balles sur les longs fers, assurant in fine distance et compression de balle plus grande
  • une posture identique pour chaque club
  • des sensations de poids, d’équilibre, de rigidité identiques de club à club

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec nous et venir essayer des clubs déjà « sold out » aux USA !

 

BONUS !

INTERVIEW EXCLUSIVE DE TOM WISHON (Mars 2016)

Arnaud : Hi Tom. I have so many questions to ask about the STERLINGs ! Maybe we should start by the beginning : what was the « genesis » of the single length irons ?

Tom : In the fall of 2013, a golf professional named Jaacob Bowden came to visit me in Durango (Colorado) at our company. His reason for visiting was to talk to me about the concept of single length irons, to ask me what I thought about it, and to ask me if I wanted to get involved in a project with him to design a new set of single length irons. Jaacob is an American golf pro who at that time was living with his wife in Zurich. Jaacob would play the occasional European Tour event when he could qualify and he operated a website in which he offered golf swing coaching and swing speed training advice and programs to help golfers. Jaacob liked the concept behind single length iron design – same swing feel for potentially improved shot consistency because of every club being the same length, same total weight, same shaft, same swing weight, same balance point. But he had tried all of the existing single length sets at that time and always had something he did not like about them – sometimes the low loft iron distances were too short, sometimes the high loft iron/wedge distances were too long, and sometimes the distance gap between the irons was too small. So he asked me if I could design a single length set that could be better than what was available or had been available in the past. For me, the fun in clubhead design has always been to do something new, different, something that hadn’t been done before. But Jaacob threw one more challenge at me – he wanted the single length of all the irons in the set to be an 8 iron length. Why? Because every golfer can hit an 8 iron pretty well, even the golfers with a 30 handicap.

Arnaud : Yes, I’ve read lots about the different « trials » of single length during the 80s and 90s, and notably the EQL by Tommy Armour. Can you tell us a bit about these designs ? Why did they fail ? Read more…

This site is protected by wp-copyrightpro.com