Rétro-making

Récemment, un golfeur m’a demandé si je pouvais lui fabriquer un « clone » d’un vieux club qu’il a récupéré d’un ami, et qu’il adore. Seul problème : ce club n’est plus fabriqué, et il aimerait se procurer la série entière.

J’ai donc pris son club et, tel un « alchimiste », j’ai disséqué tous les paramètres que mes outils et mes connaissances permettent d’identifier, comme le poids de la tête, son design, son centre de gravité, et tous les paramètres identifiables sur un shaft : poids, zones de rigidité, point de flexion…

Le montage final avec le grip et des poids intégrés au shaft ont permis de retrouver le même swingweight.

Je lui ai présenté mon club et les résultats furent au delà de mes attentes !

Si vous aussi vous aimez particulièrement un club qui n’est plus fabriqué, n’hésitez pas à nous contacter, nous verrons ce qu’il est possible de faire.

Reproduire à l’identique un club qui n’est plus fabriqué est impossible, mais il est possible de s’en rapprocher et d’obtenir des performances très similaires.

C’est ce que j’appelle le « rétro-making ».

This site is protected by wp-copyrightpro.com