Choisir ses fers

Au delà du « look » qui peut vous donner envie d’acheter telle série de fers, il est important de bien saisir les nuances proposées aujourd’hui par les fabricants.

Si l’on schématise, nous trouvons aujourd’hui 4 grandes catégories de fers :

  • les « muscle back » (parfois appelées « blades » ou « lames »)
  • les « player’s cavity back »
  • les « game improvement »
  • les « super game improvement » ou « fers hybrides »

Afin de mieux distinguer ces catégories, il faut bien comprendre les différents paramètres suivants, qui, comme pour un driver, vont dicter le vol de balle (distance, trajectoire, régularité, dispersion) et le « feeling » à l’impact :

1) les matériaux utilisés

Voici les 3 aciers couramment utilisés dans la fabrication de fers moulés :

431 Stainless

C’est un matériau utilisé pour des fers moulés qui supporterait très bien la corrosion. 

304 Stainless

Cet acier aurait (je ne suis pas forgeron !) la plus grande « douceur » dans le moulé. 

Concernant les fers forgés, ils sont fabriqués à partir de barres d’acier carbone de différentes « douceur ». Je vous conseille la superbe vidéo de VEGA dans ma vidéothèque qui vous montrera l’art de fabriquer des têtes forgées au Japon.

 

 

2) le procédé de fabrication

Les fers sont soit moulés soit forgés.

Par « moulés », on entend précisément l’utilisation de moules qui sont fabriqués à partir de cire. Le métal est ensuite incorporé de façon liquide dans ces moules, et une fois placés dans des fours à haute température (environ 1500°C) puis refroidis, la cire disparaît et laisse place à des têtes en acier.

Le « moulé » est nettement majoritaire aujourd’hui et permet la fabrication de têtes en grande série avec des designs très variés, notamment les têtes à cavité et poids en périphérie.

 

3) le « CNC Milled »

Vous avez sûrement déjà vu cette appelation, notamment employée pour les têtes de wedges et les putters. Depuis peu, certains fabricants appliquent ce procédé à l’ensemble de leurs têtes de fers. 

4) Le Moment d’Inertie de la tête

5) Le Coefficient de Restitution (ou COR)

6) La semelle et le bounce

Les têtes de fers peuvent avoir des semelles plus ou moins larges, c’est un point important à considérer lors de l’achat de fers.

Les « blades » et « player’s cavity » auront des semelles fines à très fines, et les « game improvement » des semelles larges à très larges.

7) Le loft et le lie

Voici deux caractéristiques principales sur une série de fers, à regarder de près !

Le loft et son étalonnage sur la série a une incidence dominante sur la distance des coups. Les lofts sont différents d’une marque à l’autre, la tendance de beaucoup de fabricants ces dernières années ayant été de fermer les lofts des fers. A titre d’information, le loft d’un fer 7 d’un pro du PGA encore aujourd’hui, selon mes recherches sur le sujet, de 34°. Mais il est impossible d’obtenir ces chiffres donc la prudence DOIT rester le maitre mot. Car tout ce qui compte, in fine, c’est que vous jouiez avec des clubs qui auront les lofts qui VOUS correspondent.

> le lie

Paramètre très important d’une série de fers. J’ai fait une vidéo à Ambès sur le sujet. 

 

 

 

 

This site is protected by wp-copyrightpro.com