Cadre scientifique

Je n’ai pas choisi d’appeler mon activité 33GOLFLAB sans raison.

Même si j’ai accepté depuis longtemps l’idée que le club de golf idéal n’existe pas (il y a trop de combinaisons possibles !), le clubfitting que je préconise s’appuie sur 5 lois physiques immuables et propres au swing de golf qui sont :

  • le chemin du club (extérieur/intérieur, intérieur/square,…)
  • l’angle de la face de club au moment de la frappe (ouvert, square, fermé)
  • la vitesse du club (calculée en miles per hour)
  • le centre de gravité à l’impact ou « sweetspot »
  • l’angle d’attaque du club (descendant, horizontal, remontant)

Ces 5 lois vont affecter la direction, la distance, la hauteur et la trajectoire de la balle.

Le travail du clubfitter que je suis passe donc par l’observation et l’analyse systématique de ces 5 lois pour chaque golfeur.

Grâce à cette analyse,  mon travail consiste à vous préconiser un équipement (tête, shaft, grip) qui pourra améliorer un ou plusieurs des éléments suivants :

  • distance
  • trajectoire de balle (pull/push, slice/hook …)
  • hauteur de balle (plus basse / plus haute)
  • backspin (pour les fers, wedges surtout)
  • dispersion (écart de trajectoire sur plusieurs coups tapés avec le même club)
  • confort ou « feeling » du club

 

 

Exemples :

  • le loft d’un club aura une influence directe sur la distance et le backspin. C’est un élément crucial qui permet de s’assurer d’une homogénéité de distance entre chaque club.
  • Le poids d’un shaft aura une influence directe sur la distance, la hauteur de balle et le « feeling » du club. Les fabricants proposent actuellement des shafts allant de 45 grammes à 140 grammes, en différents matériaux.
  • la taille d’un club aura une influence directe sur la distance et la dispersion. Les clubs vendus en magasin (notamment les bois) sont très souvent inadaptés (voir les 12 mythes).
  • le design d’un fer (cavity back, offset, lame, …) aura une influence importante sur la trajectoire de balle et le feeling. Venez découvrir avec moi des clubs fabriqués au Japon et en Californie, inconnus du grand public, mais de très grande qualité, souvent au même prix que les « grandes marques » vendues en magasin.
  • le point de flexion d’un shaft ou « bend point » aura une influence importante sur la hauteur de balle.

  • le torque d’un shaft (sa résistance à la torsion) aura une influence importante sur la dispersion des coups.

  • le grip (taille, texture) aura une influence importante sur la trajectoire et le feeling

A ces quelques exemples s’ajoutent plusieurs autres critères que je suis à même de prendre en compte pour vous fournir un équipement parfaitement adapté.

J’aimerai conclure cette partie en parlant des limites de mon activité.

1. Le fitting se fait à un instant T, sur un swing et une morphologie définis : donnée primordiale sur des juniors en pleine croissance, mais aussi beaucoup de séniors …

2. Certains défauts de swing ne peuvent pas être corrigés par un club. Un club sur mesure pourra vous aider à minimiser ce défaut. Des leçons avec un professeur qualifié vous permettront de le corriger.

3. Nos capacités physiques évoluent beaucoup avec l’âge, ce qui implique de revoir fréquemment la pertinence de son matériel. Le golf est un jeu magnifique qui peut être pratiqué jusqu’à très tard dans la vie, mais qui demande, à partir d’un certain âge, d’être particulièrement vigilant sur le type de clubs utilisés. La majorité des séniors que je croise ont des clubs trop longs, trop lourds et trop rigides !

This site is protected by wp-copyrightpro.com